NOVO 

 

Séminaire
«Mise en oeuvre du design»
pour le Master II professionnel « Gestion industrielle et Innovation » (GII) de l’Université de Strasbourg*

* anciennement Université Louis Pasteur (ULP)


 



  Exemples d'illustrations projetées


Source: Mondo Matérialis
La "philosophie" des matériaux influence le design
Produits naturels transformés pour un usage industriel
Produits synthétiques qui font référence aux matériaux naturels
Matériaux "bruts" pour la plénitude des sens
 


sources: Novo Garczynski
L'ergonomie vu comme une source d'innovation
L'Ergonomie perçue exprimée par le design mais pas nécessairement "ergonome".
Le degré de "transparence" d'un d'espace de travail ou comment l'aménagement influence la collaboration.

 


Source: Steelcase Inc
La dimension industrielle du design
Un QCM pour optimiser la conception: gauche ou droite?

 

Source: publicité  magazine
Cohérence entre le design des produits et leur communication
Le design de produit est resitué dans la constellation des "designs": graphique, packaging, identité d'entreprise, ..
Le mobilier objet italien "objectisé" déconnecté de l'aménagement comparé au design fonctionnel allemand présenté sous forme de publi-reportage et des vues techniques: élévation et axonométrie.

 

Ce séminaire (deux jours environ) présente le design pour des spécialistes d'autres disciplines: gestionnaires, techniciens ou architectes.

Son objectif est de faire découvrir les implications nombreuses et transversales dans l'entreprise du développement de produits industriels.

Les principaux points du programme
Panorama des définitions du design et du produit selon la fonction dans l’entreprise (marketing, designer, finance).
Distinction entre les différents champs et termes associés au design: produit, packaging, graphique, identité d’entreprise.

Comprendre le sens de la « valeur ajoutée design » par un exercice collectif d’analyse comparative de deux produits positionnés sur le même segment de marché mais conçus selon des logiques design opposées.
En déduire les stratégies d’entreprises correspondantes.

 

Découvrir comment s’organise la ressource « design » par deux visites : une agence offrant des prestations de design et une entreprise dotée d’un département interne. Ces visites sont complétées par un cours sur l’histoire du design dans l’entreprise au vingtième siècle : du mouvement « Art and craft » à la gestion stratégique d’un portefeuille de produits en passant par l’émergence de l’organisation en équipe de projet. Un exercice d’élaboration des critères de sélection d’une agence de design complète cette question. La visite d’un laboratoire de test permet de souligner la contrainte très forte que fait peser l’univers normatif sur le développement de produits industriels multi marchés.

La dimension culturelle et géographique du design est développée en s’appuyant sur l’étude « Mondo Materialis » (2000 USA). Elle permet d’introduire la diversité quasi philosophique du choix des « matériaux » et l’importance du background culturel des designers.

Dans la suite logique des « ingrédients du design », les couleurs permettent de souligner l’importance de maîtriser un vocabulaire professionnel précis pour collaborer efficacement autour d’un projet.

L’ergonomie est présentée dans ses différentes dimensions : perçue et fonctionnelle. Mais aussi comme un mode d’analyse propice à l’innovation. L’environnement tertiaire fournit des exemples pour évoquer l’ergonomie d’un espace, son adaptation aux handicaps, l’ergonomie de l’information ou les mesures d’accompagnement d’un changement pour en réduire les traumatismes.

La dimension industrielle du produit et son imbrication avec le « design » sont présentés par une visite d’usine dont le process est fortement impacté par le design et le marketing produit. Complété d’un exercice QCM sur l’optimisation de l’industrialisation d’un produit. Et par la comparaison de deux produits quasi identiques du point de vue de l’utilisateur mais correspondant à deux logiques industrielles et capitalistiques différentes.

Les outils du design sont passés en revue : descriptif, croquis, maquettes et prototypes visuels et fonctionnels. Leur pendant numérique avec le développement de la 3D est présenté en soulignant la dimension stratégique de la communication interne du produit pendant la phase de développement. Même si les enjeux sont très variables selon l’avancement du projet, un nouveau produit semble inévitablement cristalliser les luttes d’influences au sein d’une organisation.

 

Laurent Garczynski donne ce séminaire depuis 1993.  Il a succédé à celui de Charles Heidmann qui avait participé à la création du DESS en tant responsable R&D de Steelcase Strafor.

Contact
Laurent Garczynski
Mobile (33) 06 13 36 14 65
Mail: info at novo.fr (remplacer at par @ )

 

 

Rubriques Novo Vidéo      Maquette numérique     Image    Formation     Architecture      Industrie     Contact  & Copyright